Chargement
A R C H E 6 8

Présentation

En 1968, on s’élançait les pieds dans l’imaginaire, la tête dans la révolution : arche naissait. En 2018, nous tenons évidemment à célébrer nos racines originelles, originales.

C’est donc parti pour ARCHE68, manifestations tous azimuts du Web à Tokyo en passant par Paris, New York Berlin, et chacun de vos pas. Ici : une revendication qui est notre signature. LIBERTÉ de style, ENGAGEMENT du design, l’INDIVIDUALITÉ sans complexe. Oui, à chacun le pouvoir d’être SOI, loin des sentiers battus.
Maintenant : ARCHE68 ce sont douze modèles pour l’été, douze autres pour l’hiver, pour femme et pour homme... Chaussures et sacs absolument français, distribués en exclusivité ici et dans nos boutiques nomades.
Et encore ? Défendez vos couleurs! À vous de personnaliser deux de nos icônes : ballerines et boots se plient à votre choix de nuances.
En vrai ? ARCHE68 c’est aussi une boutique nomade aussi emballante qu’ambulante. New-York en avril, Paris en mai, Berlin en août, Tokyo en octobre : là où vous irez, nous irons.

Lire plus

Collection

Onryk

Des mules pour prendre plus de liberté

Cuir vachette pleine fleur nubucké rose morgane — doublure en cuir lisse pleine fleur orange paradis — première en cuir lisse pleine fleur orange paradis — semelle plate 2,4 cm Lactae Hevea® rouge grenade

Ikam

Des sandales pour débrider l'atmosphère

Cuir vachette pleine fleur nubucké rose morgane — souplesse sans doublure — bride arrière avec passant et scratch — première en cuir lisse pleine fleur orange paradis — semelle compensée crantée 4,5 cm caoutchouc blanc

Palast

Des mules pour applaudir des deux pieds

Tissu stretch violet venicia et cuir vachette pleine fleur nubucké vert anis — doublure en cuir lisse pleine fleur vert anis — première en cuir lisse pleine fleur bleu clair céleste — semelle plate 1,5 cm Formula Natural® blanc

Pallam

Des sandales pour porter les pieds nus

Cuir vachette pleine fleur nubucké bleu clair céleste — doublure en cuir lisse pleine fleur bleu clair céleste, bride avec passant et scratch — première en cuir lisse pleine fleur rouge grenade — semelle plate 1,5 cm Formula Natural® blanc

Lathum

Des boots pour éclairer le haut du pavé

Cuir vachette pleine fleur nubucké rose morgane et lisse orange paradis — souplesse originelle sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur orange paradis — semelle plate 1,5 cm Lactae Hevea® rouge

Sodriq

Des boots pour sortir du rang estival

Cuir vachette pleine fleur nubucké bleu clair céleste — souplesse originelle sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur rouge grenade — semelle compensée 4,5 cm Formula Natural® blanc

Tbato

Des boots pour décrocher la lune

Cuir vachette nubucké vert anis — souplesse originelle sans doublure — zip arrière en métal — première en cuir lisse pleine fleur bleu franc lazuli — semelle plate 2 cm caoutchouc blanc

Swang

Des sneakers pour afficher pleinement la couleur

Cuir vachette pleine fleur nubucké rose morgane et et lisse orange paradis — souplesse sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur orange paradis —semelle plate 3,2 cm caoutchouc blanc

Pour hommes

Tbang

Des sneakers pour rebondir tous les jours

Cuir vachette pleine fleur nubucké bleu clair céleste et lisse rouge grenade — souplesse sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur vert anis — semelle plate 2 cm caoutchouc blanc

Danahe

Des slip-on pour sourire à l'essentiel

Cuir vachette pleine fleur nubucké rose morgane et lisse orange paradis — souplesse sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur orange paradis — semelle compensée 3 cm Formula Natural® blanche

Waspen

Des slip-on pour mettre le ciel à ses pieds

Cuir vachette pleine fleur nubucké bleu clair céleste et lisse bleu franc lazuli — souplesse sans doublure — première en cuir lisse pleine fleur vert anis — semelle 3 cm micro cellulaire blanc

Pour hommes

Gynk68

Des besaces pour avoir toujours plus d'un tour dans son sac

Cuir vachette pleine fleur nubucké bleu clair céleste et lisse rouge grenade — longueur 17 cm/hauteur 21 cm/largeur 8 cm — rabat volant, soufflets à bouton pression, bandoulière réglable, poche zippée et poche plaquée à l’intérieur — doublure en toile sergée rouge

cuir vachette pleine fleur nubucké ciré
cuir vachette pleine fleur lisse
cuir vachette pleine fleur nubucké
cuir vachette pleine fleur lisse
cuir vachette pleine fleur lisse métallisé
Lactae Hevea®

Personnalisation

ARCHE68 c’est la customisation positive, celle de deux icônes de la Maison. Les ballerines Laius et les boots Lilou sont à personnaliser pour défendre ses propres couleurs et ne ressembler qu'à soi-même.

woody
rocky
nubuck
fastmetal
woody
rocky
nubuck
fastmetal
woody
rocky
nubuck
naka

Lilou

woody
rocky
nubuck
fastmetal
woody
rocky
nubuck
fastmetal
woody
rocky
nubuck
naka

Laius

Communauté

Clémence du Tertre et Marie Lucas

Le duo de la marque de prêt-à -porter pour enfants Le Petit Lucas du Tertre mélange tradition et modernité dans des collections éthiques et responsables qui valorisent le savoir-faire des artisans.

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Dire adieu aux choses qui n'ont pas de sens

« La révolution que l’on devrait faire en 2018 serait de retourner aux essentiels. Que ce soit sur le plan humain ou sur le plan de la mode. Il faudrait redonner du sens aux choses après cette consommation à outrance. Les gens ont besoin d’humanisme et de connaître désormais la traçabilité d’un vêtement. Notre marque est de fabrication éthique depuis douze ans. On connaît tout le monde, le père, le grand-père, le fils qui pratiquent un travail artisanal. C’est une façon de faire attention à la planète. Sans remettre en question les libertés acquises, bien au contraire, nous devrions retourner à l’essentiel aussi bien dans notre vie professionnelle que dans notre vie privée. Dire adieu aux choses qui n’ont pas de sens, c’est agir par idéologie et par respect des autres. »

Marin Montagut

Globe-trotter des villes, il chasse les meilleures adresses pour les croquer dans ses manuels Bonjour. Il réinvente la vie en aquarelle au travers de nombreuses collaborations.

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Inscrire l'imagination au programme scolaire

« Je n’aime pas l’école, et je ne l’ai jamais aimée. Je rêverais d’une école où l’on pourrait peindre, où il y aurait tout le temps de la musique, où les enfants auraient le temps de rêver. Un lieu où chacun apprendrait à solliciter son imaginaire. L’imagination serait inscrite au programme en tant que matière principale. Ce serait une école rêvée à la façon dont Michel Gondry voit la vie dans son film La Science des rêves. Apprendre aux enfants à réaliser leurs rêves en peinture et en aquarelle serait la plus belle des révolutions. »

Alithia Spuri-Zampetti

Romaine, mais native de San Diego, la créatrice offre son talent à de grandes maisons italiennes et le transmet aux étudiants de Parsons, la célèbre école américaine d’art et de design. Après Viktor & Rolf, Valentino et Bottega Veneta , elle a passé six ans chez Lanvin comme brand designer au côté d’Albert Elbaz et quelques saisons en tant que directrice créative chez Paule Ka.

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Social network detox

« Je propose un mouvement Social Network Detox pour que les jeunes mettent leur créativité à la première place. Qu’ils cessent de perdre leur énergie à rechercher leurs références sur internet. Les leaders qu’ils suivent sont imposés par les grandes structures. Ils perdent leur identité, et le pouvoir. Les copies collés tuent le métier de créateur. Avoir autant d’accès aplatit le cerveau. Qu’ils disent stop à ce système et assument leur style personnel. Vionnet et Balenciaga ont inventé quelque chose par la seule force de leur imagination. Que Pinterest ne soit plus la référence de la mode et de la haute couture. »

Simone Zenoni

Le chef étoilé du George au Four Seasons Hôtel George V à Paris, a appris la cuisine en regardant sa grand-mère préparer les tortellini dans le petit village de Provaglio d’Iseo, près du lac de Garde.

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Tout faire pour laisser une planète propre à nos enfants

« On ne peut plus faire comme avant ! Il faut y mettre du cœur tous ensemble avant que ce ne soit légiféré. C’est notre futur et celui de nos enfants qui est en jeu. Comme des mauvais devoirs, on reporte toujours à demain ce que l’on pourrait faire tout de suite. Le système économique est conçu pour cacher tous les dégâts faits à la terre. Que s’arrête l’industrie agro alimentaire au profit des petits producteurs. Ce n’est plus possible de faire pousser un poulet dans une cage. Ni, pour garder des prix forts, tout mettre à la poubelle Avec ces élevages intensifs, les champs de céréales sont dédiés uniquement aux animaux, alors qu’on pourrait les utiliser pour notre alimentation. Il n’y a rien de meilleur pour la santé et pour le goût qu’une salade de lentilles ! Les plats cuisinés nous abîment et ne nous rendent pas heureux. Il est temps de s’occuper de soi et de son entourage en créant une vague de gens qui pensent de la même manière. Au bio, qui va devenir la future industrie, il vaut mieux privilégier le locavore. Acheter tout ce qui est à côté de chez soi. Et surtout, arrêter le gaspillage ! »

Julie et Camille Berthollet

Julie, la violoniste, et Camille, la violoniste et violoncelliste : les deux sœurs originaires d’Annecy viennent de signer leur troisième album Camille et Julie #3 (Warner Music).

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Jouer ce que l'on veut, quand on veut !

« 1968, on le vit par l’intermédiaire de nos parents, de nos professeurs. Mais c’est un combat qui continue en choisissant ce que l’on veut faire sans répondre à un schéma. Notre 68 en 2018 serait de jouer ce que l’on veut, quand on veut. Sortir des sentiers battus et surtout s’échapper du lyrique qui a toujours été très conservateur. La même liberté que celle de s’habiller avec des styles ou des couleurs qui nous correspondent, sans aucune contrainte. Monter sur scène comme on veut. Toute la liberté d’être nous-mêmes en exprimant notre art à notre manière. Il n’y a pas de fin à cette quête de liberté amorcée en 1968 : il suffit de lutter et de ne pas se reposer sur ses acquis. Notre révolution serait de jouer d’autres styles et de collaborer avec d’autres musiciens. Comme nous l’avons fait dans notre second album avec Thomas Dutronc. Grâce à la technique qui domine, nous souhaitons explorer et approcher d’autres univers. Nous sommes sur scène depuis que nous sommes petites pour partager notre musique. Nous revendiquons une solidarité musicale avec la liberté de tout faire, sans être jugées. »

Antoine Gerbelle

Passionné par les coulisses des vignobles, il est journaliste, auteur de nombreux guides, chroniqueur radio dans l’émission « On va déguster » et fondateur de la première web TV dédiée au vin, Tellement soif.

Et vous, quel est votre 68 en 2018? Que l'on revienne au coeur des villes

« Que l’on rase toutes les grandes zones industrielles avec leurs hypermarchés et que l’on revienne au cœur des villes. Que les gens renouent avec les petits commerces et ne soient plus derrière l’écran à commander en Chine. Tout le monde serait plus heureux. Les frontières s’effaceraient pour gagner en humanité à chaque minute de notre vie quotidienne. Un bonjour le matin, un sourire, un échange pour faire revivre le savoir-vivre ensemble. Qu’Amazon redevienne une petite boutique en bas de chez soi. Pour la proximité, le partage et l’humain, tout faire pour ne plus laisser les consommateurs dans les mains des grands groupes mondiaux ! »

Rejoignez la communauté !

#whatisyour68 ?

Arche68

Voir tout

fermer

Quel est votre 68 ?

Personnaliser

Retour Fermer Ajouter au panier Scroller pour voir les différents angles Personnaliser Maintenir et déplacer la souris pour faire tourner la chaussure Chargement Article suivant Plus d’infos Avant Arrière Intérieur Semelle Logo